Logo du site
Corte mise en regards |
D'autres regards sur Corte  |

Corte : le regard d'Yvon Dieulafé

Yvon Dieulafé (1903-1990)
CORTE 38 X 46 cm
Huile sur toile

 

Né à Béziers (Hérault), le 24 novembre 1903. Elève de P. A. Laurens, à l’Académie Julian, il débute au Salon des Indépendants en 1922. Peintre de la Bretagne, de la Vendée, de la Provence (Martigues,..), de l’Algérie (il a exposé à Alger jusqu’en 1936) et du Maroc, il s’est attaché à peindre des aspects des ports. Artiste réputé, il est très sollicité ; c’est ainsi qu’il est chargé d’un voyage d’exploration au Sahara de 1925 à 1930. A la même époque, il fait de fréquents voyages en Corse, lorsqu’il est à Ajaccio, on peut voir Dieulafé avec Bonamici et d’autres peintres de passage à la galerie Bassoul où il présente quelques unes de ses toiles à Jean-Baptiste Bassoul. Sa peinture est rude, montrant certains aspects de la Corse sans fioriture, dans une pâte épaisse et des compositions très originales. L’Etat lui achète en 1929 le tableau intitulé Saint-Florent ; Le port par temps gris qu’il a exposé à Paris, galerie Georges Petit, la même année. Œuvres recensées : Le port de Bastia - Le golfe de Porto (La tour Sarrazine) - Ajaccio : la cathédrale - Crique corse.

Page mise à jour le 19/09/2020 par Albertini Jean-Joseph